Pourquoi et comment réaliser l’isolation thermique de sa tuyauterie ?

S’il est souvent question d’isolation des murs, de la toiture et du sol lorsque l’on évoque la rénovation énergétique d’une passoire thermique, il ne faut pas pour autant négliger l’isolation thermique de la tuyauterie. Ce procédé est nommé le calorifugeage. Il consiste à éviter toute déperdition thermique depuis les tuyaux lorsque la canalisation passe dans une pièce non chauffée. En effet, la tuyauterie est généralement installée loin des pièces de vie et parcourt toute la maison pour distribuer de l’eau chaude dans les radiateurs du logement.

Réaliser une isolation thermique de la tuyauterie de son logement est important pour réduire les déperditions thermiques et ainsi optimiser sa consommation d’énergie. C’est à la fois une économie réalisée sur ses factures de chauffage et un geste pour la planète. L’isolation peut être effectuée par ses propres soins ou par un professionnel.

Isolation thermique tuyauterie
Souvent oublié, les tuyaux peuvent être également sources de perte de chaleur du logement.

Pourquoi isoler thermiquement sa tuyauterie ?

Réaliser une isolation des tuyaux pour optimiser ses dépenses en énergie

Comme pour toute isolation, protéger sa tuyauterie du froid présente avant tout l’avantage d’éviter les déperditions thermiques de l’eau ou du liquide caloporteur lors du passage dans les tuyaux. En effet, entre leur point de mise à température et leur arrivée au sein du système de chauffage du logement, les liquides peuvent perdre jusqu’à 20% de leur chaleur. Une perte d’énergie non négligeable qui est simple à éviter en isolant simplement les tuyaux.

Économiser jusqu’à 10 % sur sa facture d’énergie annuelle

Par ricochet, une perte de chaleur au niveau des tuyaux a pour conséquence une hausse du tarif de l’énergie. Une mauvaise isolation thermique de la tuyauterie peut engendrer jusqu’à 10 % de hausse sur sa facture annuelle de chauffage. À cause de cette perte de chaleur lors de l’acheminement du liquide, la chaudière doit fonctionner plus longuement et plus intensément, ce qui a un impact évident sur la facture finale.

Est-ce nécessaire d’isoler les tuyaux d’eau froide ?

Isoler les tuyaux d’eau froide est aussi très utile. Cela permet de les protéger du changement de températures, avant tout du risque de gel lorsqu’ils sont situés à l’extérieur du logement ou bien dans des pièces froides et humides comme une cave. Aussi, la protection des tuyaux évite la condensation et donc la fragilisation de ces derniers, ce qui allonge leur durée de vie.

Comment réaliser une isolation thermique de la tuyauterie d’une maison ?
Quels matériaux isolants choisir pour isoler les tuyaux d’un logement ?
Plusieurs matériaux isolants peuvent correspondre à cet usage. Les manchons d’isolation utilisés pour le calorifugeage sont généralement composés de :

  • Laines minérales telles que la laine de roche et la laine de verre qui sont à la fois des isolants thermiques et acoustiques. Elles sont aussi hydrophobes et résistent au feu.
  • Les isolants synthétiques comme le polyuréthane et le polystyrène extrudé qui sont insensibles à la chaleur et sont étanches.
  • Les isolants biosourcés comme la laine de chanvre et la ouate de cellulose sont aussi tout indiqués pour l’isolation thermique d’une tuyauterie grâce à leurs bonnes performances.
  • L’élastomère, adapté aux tuyaux froids et chauds et apprécié pour sa souplesse.

Certains manchons sont souples, d’autres plus rigides en fonction de leurs compositions. Cela entre en compte dans leur choix, ainsi que le système de fermeture qui se décline en plusieurs sortes : rabat autocollant, fermeture-éclair souple, bords autocollants… Chaque modèle peut convenir ou non en fonction de l’agencement des tuyaux.

Pour faire le bon choix, il est ingénieux de mesurer la distance entre les tuyaux, entre les tuyaux et le mur, ainsi que la circonférence et la longueur de chaque tuyau. De cette manière, le particulier peut opter pour le manchon correspondant et acheter la bonne longueur. Il faut d’ailleurs toujours prévoir 10 cm de plus afin de pouvoir combler les manques si besoin. Il est aussi possible de choisir plusieurs types de manchons en fonction de l’accessibilité et du positionnement des tuyaux. Alterner entre plusieurs isolants ne modifiera pas la qualité de l’isolation.

Comment procéder pour réaliser soi-même l’isolation thermique de la tuyauterie ?

  1. Découper les manchons en angle lorsqu’ils doivent isoler un coin et en pointe pour une bonne isolation thermique de la tuyauterie en forme de T.
  2. Être très minutieux dans le positionnement des manchons. Ils doivent épouser la forme du tuyau et bien se refermer.
  3. Pour effectuer des raccords et éviter les ponts thermiques, il est nécessaire de bien coller les bouts de manchons entre eux.
  4. Recourir à des bandes calorifiques plus souples et plus fines que les manchons isolants est utile lorsqu’il n’y a pas d’espace autour des tuyaux.
  5. Afin de vérifier que l’isolation a bien été effectuée et qu’il n’y a plus de déperditions thermiques, utiliser une caméra thermique. Si des couleurs froides dominent alors l’opération est un succès.

Quel est le prix d’une isolation thermique de la tuyauterie ?

Isoler les tuyaux d’une maison est une opération assez simple à réaliser et peu coûteuse. Il est aussi possible de faire appel à un professionnel. Généralement, le tarif appliqué est compris entre 5 et 10 € le mètre de tuyaux isolés.

Il est à noter que l’isolation thermique de la tuyauterie peut bénéficier des primes CEE (Certificats d’économies d’énergie). Depuis avril 2022, il faut cependant que l’isolant soit de classe 4 et non plus de classe 3 pour pouvoir y prétendre. L’épaisseur requise est ainsi plus importante, ce qui peut être contraignant pour certains agencements.

En savoir plus sur les passoires thermiques et les travaux de rénovation thermique :